" Connaître les autres, c'est sagesse.
Se connaître soi-même, c'est sagesse supérieure. " (Lao-tseu). La sagesse, certes, est savoir-vivre. Mais comment y parvenir ? Chacun suit son chemin. L'un apprivoise une rose, Petit Prince ou simple mortel. L'autre se terre en ermite, certains gravissent des montagnes, rares sont ceux qui trouvent leur plaisir dans l'ordinaire. Pourtant il ne s'agit pas d'atteindre la perfection mais d'être, tout simplement.
Soi-même. Avec soi. Avec les autres. Au mieux avec Dieu. En fait tous le reconnaissent, poètes, philosophes, chercheurs, mystiques ou athées, la sagesse emprunte les voies du cœur... ce que dit si bien Brel. Pourvu que nous vienne un homme Aux portes de la cité... Qu'il ne s'agenouille pas Devant tout l'or d'un seigneur Mais parfois pour cueillir une fleur...
Lelivredelasagesse