Ce matin-là, perçant les brumes épaisses d'un lendemain de cuite, les trompettes de l'apocalypse tirèrent Arthur Accroc à la fois d'un lourd sommeil et d'un morne destin.
Alors qu'un ignoble bulldozer jaune s'apprêtait à raser sa demeure imprudemment bâtie sur le tracé d'une future voie expresse, la Justice céleste se manifesta sous l'aspect d'un vaisseau spatial rutilant et rendit son verdict : la Terre elle-même, roulant imprudemment sur le tracé de la future voie express hyperspatiale, allait devoir être détruite. Pom-pom-pom-poom... C'est alors qu'Arthur voit briller son étoile : son meilleur ami - en réalité un astrostoppeur natif de Bételgeuse - le tire in extremis de ce mauvais pas.
Mais on n'en a jamais fini avec le vaste univers. Pour le Routard galactique, c'est tous les jours galère...
leguideduroutardgalactique