Plus que le récit d'une vie, Raymond Lévesque nous livre dans ces mémoires le souvenir d'une génération et d'une époque - la bohème de l'après-Guerre, les années du Red Light, où le milieu de la chanson à Montréal connaissait une véritable apogée. dailleuretici