Où l'on découvre que l'amour d'une tulipe ou d'une orchidée n'est pas plus innocent que celui d'une femme et d'un homme, et que la phytologiste la plus raisonnable peut à bon droit s'en montrer jalouse.
LAPLANETEFLEUR