À la fin d'octobre 1956, le Père Joseph Buliard, oblat de Marie Immaculée, disparaissait mystérieusement dans le Grand Nord canadien. Probablement s'est-il noyé sous les glaces. Il avait passé près de vingt ans au service des Inuit.
Il représente toute une génération de grands missionnaires, pleins de zèle et prêts à endurer les renoncements les plus pénibles pour l'amour de Jésus- Christ et le salut de leurs frères. Combien, comme lui, dans les années 30 et 40, ont désiré les missions du Grand Nord? Dieu seul le sait, mais ils furent légion, surtout en France.
josephbuliard