21 août 2010

Renaissance planétaire, David Maine

Après un cataclysme atomique, les survivants, maudissant la science accusée de tous leurs maux, ont érigé l'écologie en religion.Sous l'égide de gouvernements corporatifs, ils ont rétabli une civilisation de type médiéval. La lecture des livres anciens est Interdite. Les diverses communautés commercent entre elles des voiliers sillonnent les océans.La paix règne sur la Terre meurtrie.Hélas, les anciens fléaux ne tardent pas à réapparaître : de grandes Compagnies ravagent les campagnes, des pirates attaquent les vaisseaux et les... [Lire la suite]
Posté par 2libraires à 07:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

21 août 2010

Les Annales des Heechees, Frederick Pohl

Robin Broadhead, ex-pilote de La Grande Porte, l'homme le plus riche de la galaxie, président de l'Observation Collective des Assassins, découvreur des Heechees, une race qui a fui les Assassins au coeur d'un trou noir, Robin Broadhead a un problème : il est mort. Et immortel...Car Robin Broadhead n'est plus qu'une personne "stockée", un programme dans l'espace des ordinateurs, qui agit par l'intermédiaire de simulacres dans le monde des vivants, les barbaques.En fait Robin a un autre problème : les Assassins sont de retour... [Lire la suite]
Posté par 2libraires à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
21 août 2010

Jules et Jim, Henri Pierre Roché

Curieux de voir le bal des Quat-z'Arts, jules, étranger à Paris, s'adresse à Jim pour qu'il l'y conduise. De cette soirée passée ensemble naît la profonde amitié qui prélude à cette histoire : ils deviennent inséparables et l'on aurait rarement vu la haute et mince silhouette de Jim le Français sans celle, petite et ronde, de jules d'Europe Centrale, dans les cafés littéraires et autres lieux fréquentés par les artistes et les écrivains. A Paris, jules - poète comme Jim - se sent bien seul. Mais les amies que lui présente Jim ne... [Lire la suite]
Posté par 2libraires à 07:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 août 2010

Le noeud de vipères, François Mauriac

Un coffre-fort vide, c'est la surprise que le maître de Calèse réservait à ses héritiers, coup de théâtre préparé de longue main pour se venger d'une famille aux yeux. de qui il n'est que le possesseur détesté d'une fortune supposée énorme.Elle l'est, car ce grand avocat d'affaires et d'agi sur la place de Bordeaux a su faire fructifier son héritage et ses gains. Il a toujours tenu les siens par l’argent et entend garder jusqu'à la fin l'instrument de son pouvoir, sans souci des convoitises qui s'exaspèrent autour de lui. Son fils... [Lire la suite]
Posté par 2libraires à 07:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
20 août 2010

La fin des temps, et après, Dominique Douay

Lyon, c'est toujours les bouchons, la bonne table et les traboules, sombres corridors qui permettent de passer discrètement d'une rue ou d'un quartier à l'autre. Ou, depuis peu, d'un univers à l'autre. Car un jour, l'une de ces traboules s'est ouverte sur une profusion de "bulles" dans lesquelles sont encloses des bribes de l'histoire humaine. Ces souvenirs n'intéressent pourtant que quelques historiens. Car l'essentiel se situe entre les bulles, dans la protohistoire, où se multiplient à l'infini les objets contenus dans... [Lire la suite]
Posté par 2libraires à 07:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
20 août 2010

Fort comme la Mort, Guy de Maupassant

Chez des amis, le peintre Bertin avait croisé une jeune femme qui l'éblouit par sa grâce et son élégance. Il exprima le désir de faire son portrait. Elle y consentit. Il se montra distant. Elle fut tentée de briser sa réserve. Ainsi commença, voici douze ans, la liaison d'Olivier Bertin et de Mme de Guillerov, une liaison ignorée de tout Paris.Le temps passe et soudain sonne l'heure où Anne, la fille de la comtesse, doit revenir de la campagne pour rencontrer son futur mari. Rieuse, vive, blonde, c'est l'image de sa mère à vingt ans.... [Lire la suite]
Posté par 2libraires à 07:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

19 août 2010

Un endroit où aller, Robert Penn Warren

Le Sud de Warren est celui des plantations de tabac. Toujours tirées de la chronique locale, ses créations romanesques sont pleines de vie et de fureur, un maelström de folies, de violences, de passions, de haine et d'amour. "Mélange de feuilleton de cape et d'épée et de tragédie grecque" a-t-on pu dire de son œuvre, soulignant par là que Warren conduit et construit de main de maître des romans dont le suspense est habilement concerté. Avec Un endroit où aller, Warren arrive, à soixante-dix ans passés, à un aboutissement de... [Lire la suite]
Posté par 2libraires à 07:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
19 août 2010

La Modification, Michel Butor

Entre deux femme, entre deux villes, alors que le train roule, un homme s'abandonne à tout ce qui lui passe sous les yeux,dans l'esprit ou dans la mémoire. Le passé le plus complexe bascule étrangement dans l'avenir. Mais dans ce compartiment de troisième classe, c'est vous, le lecteur, qui êtes le personnage principal. Voici le plus achevé et le plus célèbre des romans français d'avant-garde. Son architecture baroque ouvre des perspectives infinies.
Posté par 2libraires à 07:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
19 août 2010

L'âge du tendre, Marie Chaix

L'âge du tendre est jalonné d'épreuves initiatiques, autant d'étapes à franchir pour conjuguer le verbe aimer :l'oeil du voyeur entre les feuilles, les orgues de la communion solennelle, les seins qui pointent, les trois gouttes de sang-géranium, les cris du père et ses larmes, une nuit; le premier homme, mais aussi Noémi, « les femmes en noir », les chagrins d'amour.L'âge du tendre m'a fait traverser les terres féminines et les terres masculines. J'ai appris qu'elles n'étaient pas ennemies. « Amo, amas, maman, mamour, mourir, la... [Lire la suite]
Posté par 2libraires à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 août 2010

Willard et ses trophées de bowling, Richard Brautigan

Ah, si Peau d'Âne se faisait sauter!L'érotisme léger est, ici, une tendre impertinence, et la parodie de Hemingway,du western et du roman gothique, moins importante que cette formidable décontraction, subversive et bon enfant. Richard Brautigan ne prêche ni morale ni politique, mais sa merveilleuse loufoquerie rejoint la grande tradition radicale américaine et l'humour surréaliste.Ce flâneur, le maître de l'imaginaire, est dangereux. Mine de rien, en souriant, le chapeau débonnaire, il égare les bien-pensants dans les sens interdits... [Lire la suite]
Posté par 2libraires à 07:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,