23 février 2010

Les botterlots, Gérald Godin

De Marcel Rioux à Margie Gillis, du Grand Nord au Grand Canal, de << La langue de la nuit >> à << La langue du cœur >>, mais encore du politique au poétique, voilà la démarche d'un recueil dûment intitulé Les botterlots: hommage et interpellations, humour et émotion.D'un fonds constamment en élaboration, Gérald Godin a tiré, depuis 1976, quatre recueils dont les trois derniers (Soirs sans atout, Poèmes de route et maintenant Les botterlots) savent aussi composer admirablement avec une autre question: la... [Lire la suite]
Posté par 2libraires à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

12 février 2010

Les neuf couplets, Gilles Vigneault

"On n'a jamais l'hiver qu'on veut L'automne est beau l'été trop court Le printemps dégèle les plaquebières L'automne est beau l'été trop court Le printemps dégèle les amours" Gilles Vigneault
Posté par leslibraires à 07:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
12 février 2010

Éternellement vôtre, Claude Péloquin

"Les quantités industrielles d'alcool que j'ai ingurgitées dans ma vie m'auront au moins prouvé que je faisais le pire métier du monde parce qu'il vous fait voir l'horreur avant les autres et vous y êtes seuls - L'écrivain c'est celui qui est fait pour en savoir trop long - Il a besoin qu'on l'aime et pourtant on le laisse/il se laisse aussi - Je m'ennuie de la mer -" Claude Péloquin, août 1971
Posté par leslibraires à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 février 2010

La vie n'a pas de sens, François Charron

La vie n'a pas de sensJe vais vous dire le temps commence la nuitSi vous attendez encore un peu, il est trop tard,La nuit se retourne et se noie dans la merEt les mains sans nuit sont condamnées àToutes les portes, à toutes les routesDont nous sommes sans nouvelles.Je vais vous dire la voix dehors qui me Montre chaque voix détenue, rejetée,Longs murmures de l'eau sur les vitres,Pour ensuite penser à vous sur l'herbeLorsque quelqu'un sera mort.
Posté par leslibraires à 07:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
02 février 2010

Le firmament trop cru, Luc-A. Bégin

"femme future expose au soleil seras point cardinal de mes yeux francs-tireurs trop belle était bleue trop folle ma tête voulait à tout prix ouvrir le feu jusqu'à l'européenne de l'est bratislava du temps de guerre et ruines de ma douleur"
Posté par leslibraires à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
02 février 2010

Les Châtiments, Victor Hugo

"Les Châtiments passent pour l'œuvre maitresse du Victor Hugo engagé, selon le mot consacré. On ne manquera pas d'autres expressions pour qualifier cette fureur d'action verbale: lyrisme politique, romantisme satirique, fustigation épique. L'erreur serait de lire Les Châtiments d'abord et surtout pour Napoléon III: quels que soient les noms qu'on ne peut qu'insulter, les massacres et la politique réactionnaire du prince, nous ne pouvons plus retrouver, un siècle plus tard, la haine qui rendait chaque syllabe sarcastique et... [Lire la suite]
Posté par leslibraires à 07:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

29 janvier 2010

Brumes du soir, Francis Desroches

"Ce qui se passe La nuit tombe. Je sens mon front lourd de pensées, Mon cœur qui se resserre en d'étranges frissons, Et mon âme s'effraye à ces grandes leçons Qu'offrent le souvenir des tendresses passées."
Posté par leslibraires à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
23 janvier 2010

Poèmes pour Laure

Non une encyclopédie - il en est tant, et qui atteignent si rarement leur visée - mais une anthologie. Le meilleur des meilleurs, où tous les goûts puissent se satisfaire: des poèmes écrits avec amour, avec profondeur, avec colère, avec malice, avec délices. De la vie intime aux lointains voyages, à travers soucis et passions de l'existence, ces poèmes pour tous accompagnent l'être dans sa valeur et sa liberté vers le meilleur accomplissement de lui-même. Des musiques parlant à l'âme avec des mots simples et mystérieux, qui puissent... [Lire la suite]
Posté par leslibraires à 07:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 janvier 2010

Tout doucement, Yvan Ducharme

"Cul-de-sac Dans un rêve brodé d'amour Il regardait passer les jours... Mais son rêve s'est écroulé Et les jours l'ont vu passer..."
Posté par leslibraires à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 janvier 2010

À l'Ombre de l'Orford, Alfred Desrochers

"Plus tard, lorsque le jour contempteur des aurores, Avec un giclement de rais multicolores, Hissera son front fauve au dessus des monts bleus,  Je lancerai ma blouse au talus rocailleux; Je me dévêtirai la poitrine et le torse; Au soleil j'offrirai ma jeunesse et ma force, Et les muscles puissants et souples de ma chair, Pour que son poids, croulant sur moi d'un zénith clair, Qui tarit les ruisseaux au sortir de leur source, Alourdisse mon corps nerveux durant sa course, Comme il appesantit les fleurs de sureaux... [Lire la suite]
Posté par leslibraires à 07:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,