08 mars 2010

Mélamine Blues, François Gravel

Jeff est un “pickpocket culturel”. Entendez par là que ce préposé aux bénéficiaires garnit son fonds de retraite en piquant le portefeuille des “riches antipathiques“ pendant les Festivals de l’été. Le protagoniste de Mélamine Blues a beau être un voleur, il a des principes : “Je me concentre sur les quadragénaires autosatisfaits et les babyboomers donneurs de leçons, c’est pourquoi je me suis spécialisé dans le culturel.”Côté cœur, notre héros n’a pas eu beaucoup de chance, comme en témoigne l’amusant récit de ses relations passées,... [Lire la suite]
Posté par 2libraires à 07:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

05 mars 2010

Les Choses d'un jour, Gilles Archambault

Quel effet l'amour peut-il avoir sur un homme qui touche la cinquantaine et qui, de surcroît, a toujours vécu de livre et de poésie? L'amour comme révélation subite, l'amour comme bouleversement, l'amour comme tentation de recommencer sa vie. C'est l'expérience que vit Martin Désourdy, auteur récemment couronné poète national, quand il fait la rencontre de Julie, vingt-trois ans, à la fois fascinante et inaccessible. Leur relation, sur fond d'été et de jazz, sur fond de désir et de jalousie, dure le temps qu'il faut pour que naisse en... [Lire la suite]
Posté par 2libraires à 07:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
04 mars 2010

Deux et deux, Marie-Christine Arbour

L'homme, alias John, alias Jay, alias Étienne, alias désir, prend son pied sous le regard multiple de sa complicenarratrice, mais il n'en connaîtra pas moins les affres de l'amour.Un roman décapant où l'angoisse du vide s'exorcise peu à peu dans les petits riens loufoques du quotidien.C'est que la narratrice, alias l'auteure, alias Marie-Christine Arbour sait en découdre avec le fil ténu de la vie.Après tout, la peur de vivre est bien pire que de vivre !
Posté par 2libraires à 07:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
02 mars 2010

Les émois d'un marchand de café, Yves Beauchemin

Avec Les émois d'un marchand de café, on retrouve du grand Yves Beauchemin : une histoire savoureuse et humaniste, avec des personnages toujours originaux mais proches, une action soutenue, débordante de faits et gestes inattendus ou drolatiques.Voici un grand récit, un excellent roman où la charité devient une aventure comique et poignante.  
Posté par 2libraires à 07:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
02 mars 2010

Le cycle, Gérard Bessette

"Grand-papa est là dans la grande boîte brune  il ne bouge plus  Maman a dit "Ton grand-père est mort" elle avait les yeux rouges elle faisait une moue elle était laide  Quand on est mort on ne bouge plus on reste tout le temps dans une grande boîte tout seul  Les morts on ne les voit plus on emporte la grande boîte et on ne les voit plus  Mais il y a des gens qu'on ne voit plus et qui ne sont pas morts  Papa n'est pas mort et on ne le voit plus il est parti  Maman a dit (elle serrait... [Lire la suite]
Posté par 2libraires à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
26 février 2010

Les demi-civilisés, Jean-Charles Harvey

Un mois après sa parution, en mars 1934, le roman Les Demi-civilisés est mis à l’index par le cardinal Villeneuve qui « défendait aux fidèles, sous peine de péché mortel, de lire ce livre ». Le roman est retiré du marché et son auteur perd son emploi de rédacteur en chef d’un grand quotidien québécois. En traitant de la pauvreté intellectuelle de l’élite de l’époque, sous le joug de la toute-puissante Église, Jean-Charles Harvey produit un véritable scandale, mais place résolument la littérature canadienne-française sous le signe du... [Lire la suite]
Posté par 2libraires à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

25 février 2010

L'antiphonaire, Hubert Aquin

"Rien ne peut conserver ce caractère aussi imprévisible dans son déroulement. Flaubert l'a dit. D'autres, dont Mahomet et sans doute saint Paul, ont aussi été frappés de la puissance affreuse de cet événement classé maintenant sous le nom étrange d'aura. L'aura précède immanquablement la décharge hypersynchrone qu'on appelait jadis le mal sacré ou le haut mal. Jean-William Forestier était menacé, en ce neuvième jour des vacances qu'il passait à San Diego avec sa femme, et pour la neuvième fois, par cette crise icto-comitiale que... [Lire la suite]
Posté par 2libraires à 07:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
25 février 2010

L'incubation, Gérard Bessette

Gordon et Néa - "Je" et Maggie - la guerre et la paix - Montréal et Londres. Beaucoup d'alcool. Des souvenirs... des souvenirs... des souvenirs. Un personnage énigmatique et cher: Weingerter "l'antique pédagogue teuton bibliophage myope et claudiquant". Dans son nouveau roman (qui marque une rupture brillante avec ses précédents), Gérard Bessette explore non seulement un Londres et un Montréal onirique mais toute l'âme humaine. On le suit avec curiosité et passion dans les méandres parallèles d'une psychologie et... [Lire la suite]
Posté par 2libraires à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
23 février 2010

Les botterlots, Gérald Godin

De Marcel Rioux à Margie Gillis, du Grand Nord au Grand Canal, de << La langue de la nuit >> à << La langue du cœur >>, mais encore du politique au poétique, voilà la démarche d'un recueil dûment intitulé Les botterlots: hommage et interpellations, humour et émotion.D'un fonds constamment en élaboration, Gérald Godin a tiré, depuis 1976, quatre recueils dont les trois derniers (Soirs sans atout, Poèmes de route et maintenant Les botterlots) savent aussi composer admirablement avec une autre question: la... [Lire la suite]
Posté par 2libraires à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
20 février 2010

Juliette Pomerleau, Yves Beauchemin

Avec ses 150 kilos, Juliette Pomerleau n'arrête pas une seconde. Peut-être souffle-t-elle comme une locomotive, mais rien ne peut l'empêcher d'aller au bout de ses envies. Sueur de coq ! dit-elle, ce n'est pas parce qu'on est grosse qu'on est empâtée!Si on rit souvent, on parfois la larme à l'œil tant le cœur de Juliette est à la mesure de sa taille. Voilà pourquoi on l'aime. Et plus le roman avance, plus on s'attache à elle et à ses locataires.Quel tableau l'auteur nous fait de son entourage! Il y a Denis, le petit-neveu adopté,... [Lire la suite]
Posté par 2libraires à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,