31 août 2010

la maison aux mille étages L'humanité prise au piège, Jan Weiss

La maison aux 1,000 étages est sans doute un des romans les plus originaux qui aient jamais paru en Europe. D'une écriture heurtée, utilisant des procédés graphiques que le nouveau roman a réinventés, il surprend le lecteur dans ses habitudes et lui donne l'impression de participer lui-même aux démarches du héros anonyme luttant désespérément contre le maître, le génie, le dieu d'un monde incroyable et clos où tout est possible, les rencotres les plus merveilleuses comme les plus effroyables tortures. Jan Weiss, riche des traditions... [Lire la suite]
Posté par 2libraires à 07:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

13 août 2010

Les Chroniques de Thomas l'Incrédule, Stephen R. Donaldson

Thomas Covenant est un homme heureux quand, soudain, le frappe un mal terrible qui fait de lui un paria. Les siens le fuient. Il erre, tombe, croit mourir... ... et reprend conscience dans un univers inconnu, si somptueux et surprenant qu'il doute de sa réalité. Ici, ceux qui souffrent de son mal guérissent et lui-même découvre, scintillant à son doigt, un anneau d'or aux pouvoirs surnaturels, son alliance. Il glisse alors dans l'autre monde. Un monde qui fait de lui un héros et non plus un pauvre infirme. Un monde dont il sera le... [Lire la suite]
Posté par 2libraires à 07:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
05 août 2010

Histoires grotesques et sérieuses, Edgar Allan Poe

Les deux premières séries de contes d'Edgar Poe traduits par Baudelaire avaient été des histoires "extraordinaires". La troisième série (1864) sera composée d'histoire "grotesques et sérieuses". Ce titre demande quelques commentaires. Sans doute Baudelaire veut-il marquer une nécessaire différence entre Ligéia et Bérénice (où domine la terreur) et la bouffonerie grinçante de L'Ange du Bizarre. De même la rationnalité de La Lettre volée, de la Rue Morgue et du Scarabée d'or, si rigoureuse, si... [Lire la suite]
Posté par 2libraires à 07:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
04 août 2010

La conspiration, Charlaine Harris

Cette chère Sookie est toujours simple serveuse Chez Merlotte, au fin fond de la Louisiane. Mais, depuis que les vampires ont découvert ses pouvoirs un peu particuliers - elle "entend" les pensées des humains qui l'entourent -, ils lui trouvent un charme qui va bien au-delà de son physique plutôt appétissant. En grande partie ruinée par l'ouragan Katrina, la reine de Louisiane lui ordonne de l'accompagner au sommet des vampires qui se tient sur les bords du lac Michigan. Le séjour, on le devine, ne sera pas de tout repos.... [Lire la suite]
Posté par 2libraires à 07:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
26 juillet 2010

LE JOYAU DES SEPT ÉTOILES Un grand roman par l'auteur de "Dracula", Bram Stoker

Assailli, dans une pièce entièrement close, par quelque chose ou quelqu'un, un éminent égyptologue est plongé dans un étrange état cataleptique. Puis, peu après, au même endroit, certains objets précieux disparaissent, d'autres reviennent, dans de troublantes conditions. Et tandis que le mystère grandit, d'autres malédictions resurgissent, dont une sous la forme d'une main momifiée. Une main pourvue de sept doigts. Une main où scintillent d'extraordinaires joyaux, semblables à des étoiles.
Posté par 2libraires à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
26 juillet 2010

LES POUVOYEURS, Kurt Steiner (André Ruellan)

Cela commence par un banal fait divers. Un meurtre que seule la folie pourrait justifier... Puis, par la suite, l'existence même bascule de l'autre côté du miroir: sa propre voix entendue au téléphone, un visage que l'on croyait mort et qui resurgit du néant... Et puis, toutes les ténèbres qui envahissent le cerveau... Longtemps négligée, l'œuvre de Kurt Steiner émerge enfin et apparaît comme une des plus singulière de la littérature fantastique d'aujourd'hui.
Posté par 2libraires à 07:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

26 juillet 2010

Excalibur L'épée dans la pierre, Terence Hambury White

Des millions de spectateurs de tous les âges ont aimé le Merlin l'enchanteur de Walt Disney. Très peu savent cependant que le célèbre dessin animé est inspiré de ce roman, dû à l'Anglais Terence Hambury White (1906-1964). On rencontrera donc ici, en pays de Grimoirie, le tout jeune Arthur suivant auprès de Merlin un apprentissage des plus anticonformistes. Moins qu'à la politique et aux armes, le futur roi s'initie aux secrets de la nature, dans une cascade de métamorphoses - en oie sauvage, en poisson, en blaireau... - qui sont... [Lire la suite]
Posté par 2libraires à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
24 juillet 2010

HUGUES LE LOUP et autres récits fantastiques, Erckman- Chatrian

L'étrange a des patries d'élection: les brumes de Londres et de Hambourg, la moiteur des îles de la Sonde et certains recoins de terre inoffensifs en apparence. Ainsi l'Alsace - où le promeneur a le sentiment d'être en sécurité - se révèle dans ce livre un pays chargé de toutes les terreurs ancestrales, nourri de mystère, peuplé d'entités dangereuses. De conte en conte, les auteurs découvrent la réalité d'ombre sous les claires apparences d'une campagne idyllique, engagent le lecteur dans des sentiers fleuris qui débouchent soudain en... [Lire la suite]
Posté par 2libraires à 07:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
03 juillet 2010

Le Rat Kavar, Thomas Owen

Des rencontres saugrenues, des objets maléfiques, des rendez-vous où viennent les morts eux-mêmes, des envoûtements, des pièges sans nombre, des périls à chaque seconde de la vie — autant de signes palpables et évidents de la fragilité du monde quotidien, sur lequel, règne, en maître absolu et incontesté, la Peur. La Peur nue et blanche dont les coups sans cesse répétés ne laissent jamais aucun répit. Surtout, avec Thomas Owen.
Posté par 2libraires à 07:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
22 juin 2010

Le musée noir, A. Pieyre de Mandiargues

Marceline Caïn : on eût dit qu'elle était mêlée de cendre, de sable et de sang. A quatorze ans, elle n'aimait rien ni personne qu'un gros lapin jaune-orange, touffu, qu'elle appelait Souci. Tous les matins, en cette fin de printemps déjà brûlante, Marceline à peine vêtue et lavée courait ouvrir la porte découpée dans le flanc de la caisse où l'on mettait à dormir Souci pendant la nuit. Et la douceur inaugurale par laquelle elle faisait commencer chaque jour de sa vie était de précipiter la tête et les deux bras à l'intérieur de cette... [Lire la suite]
Posté par 2libraires à 07:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,