02 juin 2010

Une seconde d'achèvement, Maxime Mongeon

S'il fallait que je ne puisse pas t'aimer comme j'en ai envie, que je ne puisse pas vivre toutes les intentions qui naissent en moi, ce serait une véritable injustice, une injustice pire qu'une maladie, une de ces injustices que l'on traine jusqu'à sa mort, que l'on emporte avec soi comme un secret, une blessure, toujours en disant, dans son for intérieur, cela aurait pu être magnifique; j'en suis convaincu, comme un fou, comme un gracié, comme un téméraire, convaincu jusqu'à prier Dieu d'intercéder, convaincu que nous deux, si... [Lire la suite]
Posté par 2libraires à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
  1