18 mai 2010

L'École des femmes, Tartuffe, Molière

L'École des femmesLe mari cocu, en France, n'a jamais quitté la scène et rien ne laisse augurer de sa prochaine disparition. Au XIIe siècle, ce malheureux, source inépuisable de rire, avait même un patron : saint Amolphe. L'Amolphe de Molière - au demeurant fort touchant dans son amour pour Agnès - n'a qu'une idée en tête : ne pas « devoir une chandelle » au saint dont il porte le nom. Chrysalde, dans sa sagesse, a beau lui remontrer que cela vaut encore mieux que de traîner après soi une honnête diablesse qui vous fait cher payer «... [Lire la suite]
Posté par 2libraires à 07:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

14 mai 2010

Le Misanthrope, Jean-Baptiste Poquelin dit Molière

Alceste est un " mélancolique " qui s'aveugle sur lui-même pour mieux condamner les autres. Placé dans une situation sociale comique, amoureux d'une coquette, il voit défiler tous les types humains qu'il réprouve. Molière a enfermé toute une époque dans un salon mondain, le portrait d'un milieu où le Misanthrope fait figure d'attardé, où il a raison et se met dans son tort. La profondeur du Misanthrope est dans la mise en question implicite d'une norme qui, dans sa prétention à dépasser les contradictions humaines, s'éloigne... [Lire la suite]
Posté par 2libraires à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,