15 mai 2010

L'amour humain, Andreï Makine

" Durant toute sa vie, il aurait l'impression de se rappeler chaque minute passée avec elle, chaque angle de rue qu'ils tourneraient, chaque aquarelle des nuages au-dessus de leurs têtes. Et pourtant, dans les moments les plus proches de la mort, donc les plus vrais, c'est cet instant-là qui reviendrait avec la patiente douleur de son amour : la senteur amère de la neige, le silence d'une chute du jour et ces yeux qui l'avaient retenu debout. "Andreï Makine
Posté par 2libraires à 07:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

17 novembre 2009

La femme qui attendait, Andrei Makine

Une femme si intensément destinée au bonheur (ne serait-ce qu’à un bonheur purement physique, oui, à un banal bien-être charnel) et qui choisit, on dirait avec insouciance, la solitude, la fidélité envers un absent, le refus d’aimer. Il reste quinze ans avant la chute du rideau de fer. Cette histoire ’ celle d’une femme qui a fait de sa vie une attente infinie ’ est à nouveau, comme La Musique d’une vie, un pur joyau. Elle pourrait avoir été écrite par Tolstoï. On dirait, à la lire, que le principal aboutissement du communisme serait... [Lire la suite]
Posté par leslibraires à 07:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
  1