26 septembre 2009

1. Le droit de ne pas lire.

Le premier des droits du lecteur, hé bien est de n'en être pas un, ou un à temps partiel. Parfois les livres s'enfilent les uns à la suite des autres, et à d'autres moments, c'est la panne sèche. Aucun titre ne nous accroche, la concentration n'y est pas, l'intérêt non plus. Qu'à cela ne tienne, il y a des tonnes d'autres activités intéressantes, des disques à écouter, des ballades à faire, des amis à rencontrer. Les livres ne sont pas une fin en soi, mais plutôt des rendez-vous, il suffit simplement de ne pas être en retard lors de... [Lire la suite]
Posté par leslibraires à 08:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

25 septembre 2009

2. Le droit de sauter de pages.

Dans l'imagination de l'écrivain, le panorama derrière le mur du château devait être magnifique. Il l'est sans doute encore dans l'œil du lecteur scrupuleux des convenances. Mais, bon entre vous et moi, elle est où l'action? Je veux bien que le château en question soit situé dans un site enchanteur de la vallée de l'Ouloturat, mais qui sauvera la princesse. Ha! une seconde. Le grand chêne, oui, celui-là, je veux bien lire sa description, car je suis convaincue qu'il servira au preux chevalier à délivrer sa belle, mais les douves et... [Lire la suite]
Posté par leslibraires à 08:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 septembre 2009

3. Le droit de ne pas finir un livre.

La première fois, ça fait tout drôle. Un mélange de culpabilité et de soulagement, de bonheur de passer à autre chose et d'attachement malsain pour une liaison sans lendemain. Rien ne nous a préparé à la possibilité d'abandonner. Toute notre éducation va à l'encontre de l'abandon d'une lecture ennuyante. À l'école, qu'on le veuille ou non, il faut le terminer le livre pour la rédaction. Au souper, il faut la terminer notre assiette de macaronis trop cuit - Sinon c'est simple, pas de dessert! - Mais le livre qu'on lit soit disant pour... [Lire la suite]
Posté par leslibraires à 09:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
23 septembre 2009

4. Le droit de relire.

Relire Le monde selon Garp pour la douzième fois en vingt ans, ou ce Romain Gary qui trône sur ma table de chevet et me fait de grands signes en me criant d'une voix désespérée : "Lis-moi! Lis-moi!" En relisant Le monde selon Garp (en anglais cette fois pour faire un peu différent...), je me prive de la surprise que me causerait encore une fois  cet auteur fantastique qu'est Romain Gary, mais j'approfondirais l'imaginaire de cet autre auteur tout aussi fantastique qu'est John Irving. Découvrir? Approfondir? Relire pour... [Lire la suite]
Posté par leslibraires à 09:49 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
22 septembre 2009

5. Le droit de lire n'importe quoi.

Bob Morane, le dernier Harlequin sur le présentoir près de la caisse à l'épicerie, les revues à potins, puis un jour peut-être Les trois mousquetaires, Madame Bovary (encore elle!), National Geographic. Chaque lecture a sa place et son moment. Le roman Harlequin, sur une plage de Cuba, pourquoi pas? Les trois mousquetaires au chalet pendant une tempête de neige... ajoutez 20 ans après et la fin de semaine est parfaite! La revue à potins dans la salle d'attente du dentiste, rien de mieux pour se changer les idées que les déboires de... [Lire la suite]
Posté par leslibraires à 13:20 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
19 septembre 2009

6. Le droit au bovarysme (maladie textuellement transmissible)

<p><p><p>Ha</p></p></p> &amp;amp;nbsp; &amp;amp;nbsp;&amp;amp;lt;!-- #toc, .toc, .mw-warning { border: 1px solid #aaa; background-color: #f9f9f9; padding: 5px; font-size: 95%; } #toc h2, .toc h2 { display: inline; border: none; padding: 0; font-size: 100%; font-weight: bold; } #toc #toctitle, .toc #toctitle, #toc .toctitle, .toc .toctitle { text-align: center; } #toc ul, .toc ul { list-style-type: none; list-style-image: none; margin-left: 0; padding-left: 0;... [Lire la suite]
Posté par leslibraires à 17:13 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :


18 septembre 2009

7. Le droit de lire n'importe où.

Lire au lit, lire l'Histoire de la Cuisine d'Alexandre Dumas à la table de la cuisine en déjeunant, lire dans l'autobus, au parc, en vacances au bord de la mer; lire dans l'avion ou l'autobus. Lire Kerouac sur le pouce, ou It de Stephen King dans un parc pendant la canicule. Lire Tintin au jardin ou L'étranger de Camus entre les dunes. Lire partout, n'importe où, tout le temps. Lire Duras en dégustant une soupe tonkinoise à l'heure du diner, ou Simone de Beauvoir à la buanderette, tout les endroits sont bons pour lire, sans parler des... [Lire la suite]
Posté par leslibraires à 13:29 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
17 septembre 2009

8. Le droit de grappiller

À quelqu'un qui me dirait pour se défendre de ne pas lire : "Oui, mais je n'ai tellement pas le temps!!!" Je répondrais sans hésiter :"Oui, mais tu peux grappiller!!!" Et selon moi, la meilleure façon de grappiller dans le plaisir et l'allégresse, c'est de posséder beaucoup de livre, ou encore d'emprunter son quota - et celui de tous les membres de la famille- à chaque visite (le plus souvent possible) à la bibliothèque. C'est facile de prendre un livre et de ne lire qu'un paragraphe, ou une seule phrase quand un... [Lire la suite]
Posté par leslibraires à 09:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
16 septembre 2009

9. Le droit de lire à haute voix

La lecture a quelque chose de particulier. On peut lire dans sa tête, mais on peut aussi lire à haute voix. Dans les deux cas, le message lu sera compris du lecteur, mais dans le deuxième il y aura quelqu'un pour recevoir le message. Vous me direz qu'on peut, disons, chanter dans sa tête, mais le chant est avant tout fait pour être entendu, sinon écouté. Le plaisir de lire pour soi, en silence, peut ressembler au recueillement, le calme est souvent de mise pour aider à la concentration. Mais dans le cas de la lecture à voix haute, le... [Lire la suite]
Posté par leslibraires à 08:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
15 septembre 2009

10. Le droit de nous taire

Quand nous avons eu l'idée de commencer le blogue, nous nous sommes demandé "Oui, mais pourquoi?" Évidemment, il y a la publicité que le blogue engendre, mais il n'y a pas que cela. Un blogue ça doit être nourrit, on doit s'occuper de lui.  Qu'avons-nous à dire sur les livres, la lecture, les lecteurs. Avons-nous envie d'en parler. En avons-nous le droit? Les livres, la sélection d'une lecture plutôt qu'une autre, l'ordre dans lequel nous lisons, les auteurs, les genres sont des choix bien personnels. Peut-être pas... [Lire la suite]
Posté par leslibraires à 08:38 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,


  1  2    Fin »