14 janvier 2010

L'Élève et autres nouvelles, Henry James

Henry James présentait trop de méandres pour ses contemporains. Mais nous sentons bien, aujourd'hui, après Marcel Proust que lorsqu'il promenait sa lanterne sourde dans les recoins de sa mémoire ou dans les consciences qu'il avait rêvées il ne pouvait le faire qu'à sa très circonspecte et sinueuse manière.
Posté par leslibraires à 07:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

07 janvier 2010

Le tour d'écrou, Henry James

En présentant ce livre lors de sa parution en langue française, le grand critique Edmond Jaloux écrivait: "Il semble que tous les personnages de Henry James aient quelque chose de spectral. Et je le dis dans les deux sens du mot. Ce sont des projections de l'esprit sur d'autres projections de l'esprit, et il y a dans leurs passions, même les plus ardentes, quelque chose de glacé et d'étrange, parfois même d'inhumain, qui tout d'un coup nous fait souvenir que Henry James, après tout, a été le compatriote d'Edgar Poe."... [Lire la suite]
Posté par leslibraires à 07:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,