26 novembre 2009

Le silence est une voie navigable, Catherine Fortin

Le recueil s'ouvre sur les rumeurs de la nuit et sur une lumière d'aurore qui «répand des mots». Il suffit de creuser le silence pour entendre cette «étrange terre qui parle». Après «Les semblants biens de la nuit» où il est suggéré que le regard nous sauve de l'abîme et de l'oubli, la seconde partie du recueil, en prose, nous convie à un périple dans «Les territoires de l'obscur». Nous avançons dans l'invisible, à travers des fragments d'histoires, entre fiction et réel, jusqu'au « seuil de tous les possibles» et en des lieux qui... [Lire la suite]
Posté par leslibraires à 07:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,