30 avril 2010

Maléfices, Boileau-Narcejac

Était-ce l'eau qui montait plus vite ou le chemin qui, en cet endroit, s'abaissait : la mer atteignit mes genoux. Je fus certain que nous étions en train de jouer notre vie. J'entendais le souffle rauque de Myriam. Et puis, il y eut comme un bruit de plongeon ; elle venait de tomber et se débattait au centre d'un remous blanc.Boileau-Narcejac
Posté par 2libraires à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,