24 août 2010

L'HOMME TOMBÉ..., Harry Bernard

"Les clochers de la petite ville sonnèrent midi. Le labeur des usines redonna leur liberté aux ouvriers, qui se hâtèrent vers la maison où attendait le dîner. Alberte Dumont, en arrivant chez elle, se rappela qu'elle avait oublié de laisser l'argent pour le lait à la porte, quand elle était partie le matin."
Posté par 2libraires à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

28 juillet 2010

PORTAGES ET ROUTES D'EAU EN HAUTE-MAURICIE, Harry Bernard

Il y a en l'homme d'aujourd'hui un primitif qui sommeille. Il lui faut avoir été séparé de la nature pour qu'il la découvre et l'apprécie. C'est pourquoi le citadin voit mieux les champs et les bois, le ciel et l'eau, que le campagnard vivant au milieu de ces merveilles. Aussi les amateurs de chasse et de pêche, de forêt, de vie en plein air, se recrutent-ils surtout dans les villes. Avoir manqué d'une chose en fait mieux sentir la valeur et la saveur. Les ruraux ne sont pas assez privés des beautés vertes du monde.
Posté par 2libraires à 07:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
  1