20 juillet 2010

Blanche ou l'oubli, Louis Aragon

Quand j'ai connu Blanche, elle portait un petit chapeau de feutre, cloche, très enfoncé, d'un feutre extraordinairement tendre, léger, mou, comme si ça lui avait fait quelque chose de coiffer Blanche. Elle aimait s'habiller en noir, elle s'asseyait d'une façon que n'avait personne, se penchait pour m'écouter, la joue sur sa main, le coude sur le genou.Je lui avais dit : " Vous fumez ? ", et elle avait éteint sa cigarette, non, c'était pure nervosité. C'est très drôle, cette petite fille, dès la première fois, dans un lieu... [Lire la suite]
Posté par 2libraires à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

12 mai 2010

Les beaux quartiers, Louis Aragon

Ce roman est l'histoire de deux frères, Edmond et Armand Barbentane. Le premier devra sa fortune à l'abandon qu'un homme riche lui fait de sa maîtresse. Armand, lui, abandonnant les siens, est devenu ouvrier dans une usine de Levallois-Perret : son avenir s'en trouvera changé. Ce roman est le second du Monde réel qu'inaugurait Les Cloches de Bâle. Louis Aragon
Posté par 2libraires à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
19 mars 2010

Le crève-coeur, Louis Aragon

'Quand il faudra fermer le livre/Ce sera sans regretter rien/J' ai vu tant de gens si mal vivre/Et tant de gens mourir si bien.' Rédigés pendant la Seconde Guerre mondiale, durant laquelle il a été mobilisé, les poèmes du 'Crève-cœur' mêlent élans patriotiques et élans amoureux... Louis Aragon
Posté par 2libraires à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
29 janvier 2010

Les voyageurs de l'impériale, Louis Aragon

De l'Exposition de 1889 à la guerre de 1914, ce roman fait la chronique d'un quart de siècle de la vie des Français, autour de Pierre Mercadier, professeur d'histoire, qui quittera sa femme et ses enfants pour mener une vie lointaine. Il reparaîtra à la veille de la guerre de 14, pour mourir à demi paralysé. Son fils, Pascal, portera les armes pendant quatre ans et trois mois, croyant par cela faire que son propre enfant n'y soit jamais soumis. Louis Aragon
Posté par leslibraires à 07:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,