21 mai 2010

Prochain Épisode, Hubert Aquin

Acclamé dès sa parution, ce roman baroque n'a cessé de fasciner les lecteurs. Pour son auteur, il était la réalisation d'un projet préparé depuis des années et dont l'écriture fut provoquée par son arrestation et son emprisonnement du 5 juillet au 22 septembre 1964. À cette époque où s'activait le Front de libération du Québec, Hubert Aquin vivait en clandestinité depuis le 18 juin, après avoir fondé son propre groupe terroriste. Le procès qui eut lieu après la sortie du roman en 1965 le libéra des accusations pendantes de port... [Lire la suite]
Posté par 2libraires à 07:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

25 février 2010

L'antiphonaire, Hubert Aquin

"Rien ne peut conserver ce caractère aussi imprévisible dans son déroulement. Flaubert l'a dit. D'autres, dont Mahomet et sans doute saint Paul, ont aussi été frappés de la puissance affreuse de cet événement classé maintenant sous le nom étrange d'aura. L'aura précède immanquablement la décharge hypersynchrone qu'on appelait jadis le mal sacré ou le haut mal. Jean-William Forestier était menacé, en ce neuvième jour des vacances qu'il passait à San Diego avec sa femme, et pour la neuvième fois, par cette crise icto-comitiale que... [Lire la suite]
Posté par 2libraires à 07:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
15 janvier 2010

Trou de mémoire, Hubert Aquin

J'étonne, j'éblouis, je m'épuise. Au lieu de me mettre à écrire avec suite et un minimum d'application, je tourne en rond. Je ne fais absolument rien: je me contemple avec une sorte d'ivresse. J'existe, il est vrai, avec une telle intensité que je ne suis capable de rien faire d'autre. Je n'en reviens pas. Je viens de commencer un roman infinitésimal et strictement auto-biographique dont il me presse de vous livrer - j'ajoute froidement: cher lecteur... - les secrets et de vous raconter (bon, après tout, au point où j'en suis) les... [Lire la suite]
Posté par leslibraires à 07:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
14 janvier 2010

Neige noire, Hubert Aquin

"Bien sûr, le spectateur hésite à se percevoir comme succube quand il est plongé dans l'obscurité d'une salle de cinéma et à admettre la trouble complémentarité du film et de celui qui le regarde jusqu'au bout. Quelque chose de difficile à avouer est lié à toute obscurité librement consentie, fût-ce celle d'un cinéma, et, pour cette raison même, les gens devraient aller au cinéma masqués. Puisque les acteurs se présentent visage nus, il revient au spectateur de reprendre, à leur profit, cet usage révolu et de conférer, ce... [Lire la suite]
Posté par leslibraires à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,