S'infiltrer chez l'ennemi pour découvrir ses plans afin de les contrecarrer en temps utile, la méthode est vieille comme les nations. L'Allemagne a eu l'astuce d'envoyer ses espions en Angleterre dès avant 1939 et, aussitôt la guerre déclarée, les Anglais ont eu la chance de leur mettre la main au collet. A tous, sauf un, le plus dangereux : Die Nadel. En 1944, le M.I. 5 est sur la piste d'un agent efficace qui signe toujours Meilleur souvenir à Willi des renseignements d'une précision inquiétante pour la sécurité de l'Angleterre. Laquelle essaie de faire croire à Hitler que les Alliés vont débarquer à Calais alors que leur choix s'est porté sur les côtes de Normandie. Que Die Nadel aille se promener en East Anglia et voie que la concentration de troupes et de matériel n'est qu'un décor - et le monde libre perdra la guerre. Identifier Die Nadel, l'Aiguille, voilà le travail auquel s'attellent le professeur Godliman et l'inspecteur Bloggs. Ils ont pour seul indice ce surnom qu'il a choisi parce que son arme favorite est le stylet pointu comme une aiguille. Avec ses victimes comme jalons, ils commencent à le traquer. Le rattraperont-ils avant qu'il rejoigne le sous-marin qui l'attend au large de l'Ecosse ? Pourra-t-il apporter lui-même à Hitler les précieuses photos révélatrices d'East Anglia ? Telles sont les deux faces de l'extraordinaire suspense d'un roman d'espionnage qui a bien mérité son succès mondial.
LARMEALOEIL