De 1823 jusqu'à sa mort, Julie Bruneau Papineau a tenu une volumineuse correspondance avec son mari, Louis-Joseph Papineau, ses fils et quelques autres parents. Ses lettres témoignent d'abord de sa vie de femme, de mère d'une famille hors du commun et d'épouse d'un des personnages politiques les plus importants du siècle dernier. Elles montrent ensuite comment cette femme s'est laissé gagner par la montée du mouvement patriote et en a subi les contrecoups douloureux. Exilée avec son mari aux États-Unis puis en France, elle est revenue marquée, un peu désabusée de la politique et de la société bas-canadienne mais toujours poursuivie par les drames familiaux, la maladie et les deuils.
unefemmepatriote