On tentera, cette année, par tous les moyens jugés possibles, de célébrer le centenaire de la mort du grand artiste Vincent Van Gogh (1853-1890). Son œuvre sera présentée au monde un peu partout. On se tournera vers celui dont le génie a été non seulement méconnu à son époque, mais carrément rejeté. C'est certain, cela réjouira le cœur du peintre Fernand Labelle que l'on peut dire épris du précurseur des fauves et tout autant que des expressionnistes.
vangogh