Le 20 juillet, le colonel Stauffenberg quitte le Quartier général du Furher, après avoir déposé sous les pieds de Hitler une serviette qui contient la bombe. Quelques moments plus tard, celle-ci éclata, blessant Hitler qui s'en tire par miracle.
Ce geste accompli avec une froide détermination par un patriote est l'aboutissement d'une longue évolution; il est aussi le point de départ d'un de ces drames sanglants - un de plus - qui ponctuent toute l'histoire du nazisme.
hitler