Sur une modeste tombe d'un petit cimetière du Périgord, on peut lire cette épitaphe : Ci gît Orélie Antoine Ier roi de Patagonie, décédé le 18 septembre 1878.
Qui est Antoine de Tounens, conquérant solitaire, obscur avoué périgourdin embarqué sur les flottes de la démesure, son pavillon claquant aux vents du cap Horn ? Un fou, un naïf, un mythomane, ou simplement un homme qui jusqu'au bout poursuivra son destin en dépit des échecs, des trahisons, des sarcasmes qui jalonneront sa vie ?
Là-bas, en Patagonie, dans le détroit de Magellan, dans cette nuit sans fin, le rêve et la réalité se confondent aux bornes extrêmes du monde et l'homme devient roi. Étrange, fascinante épopée narrée dans le style envoûtant propre à Jean Raspail.
MoiAntoinedeTounensroidePatagonie