Le plus important des écrivains américains de littérature fantastique venus après Lovecraft est sans conteste Robert Bloch. Chez lui, l'horreur et la démesure sont telles qu'il nous semble appartenir à une race différente, génératrice de démences et d'incongruités. On a pu dire d'ailleurs qu'il faisait à loisir monstre de tout être vivant (ou mort...)! A lire les nouvelles regroupées dans ce volume, on s'aperçoit très vite que cette opinion est plus radicale encore: pour Robert Bloch, l'extraordinaire est la règle.
PARLEZ_MOIDHORREUR