L'auteur poursuit sa réflexion sur les raisons et les façons que l'on se donne de souffrir. Il s'attarde plus particulièrement à voir comment on s'arrange pour fuir sa vie et ce que l'on est. L'auteur suggère, qu'aujourd'hui, nous nous fuyons par quatre chemins principaux :
1) par devant (promesses, attentes, dettes),
2) par derrière (remords, refus de vieillir, culte du passé),
3) par en-haut (religions et idéologies décrochées),
4) par en-bas (consommation, sexe, argent, jeu, pouvoir).
LeBESOINdeFUIR