Qui dira les vocations de Diderot, toutes les vocations? Depuis la tonsure de 1726 et la maitrise ès arts de 1732, il s'est vu carme, chartreux, et sulpicien avec frère Ange, mathématicien avec Prémontval, romancier libertin avec Caylus et Fougeret de Montbron, <<feuilliste>> avec l'abbé Desfontaines, musicologue avec Rousseau, moraliste avec Toussaint et Duclos, traducteur avec Eidous, poète même avec Baculard d'Arnaud. S'il devint philosophe, c'est que le manteau de la philosophie était large au siècle des lumières.
Oeuvresesthetiques