« Écoute... On dirait qu'on construit la bascule...
- Fallait bien que ça se produise... Que veux-tu, le jour de gloire est arrivé... Dans un moment j'irai éternuer dans le son...
- Tu iras! Mais peut-être est-ce pour moi !
- T'as les jetons, hein ? Faut pas... Je te dis que c'est pour moi qu'on monte la bicyclette!»
Tandis que les machinistes travaillent dans la cour de la prison, le condamné à mort revoit l'histoire de son atroce vengeance contre sa femme infidèle. « Dors, putain ! lui dis-je à mi-voix. Dors de ce sommeil aussi artificiel que toi ! Tu en auras besoin pour tenir le coup !»
Dans cette histoire criminelle menée d'une main de fer, avec une insistance terrifiante, Frédéric Dard nous montre jusqu'à quel degré de raffinement, de sadisme et de cruauté vengeresse peut atteindre un homme torturé par la jalousie. Frédéric Dard
Delivreznousdumal