Ce n'est pas la Rome éternelle que Moravia décrit ici, mais une grande ville moderne avec son cortège d'appétits sordides, de vices cachés et de misère. Chaque nouvelle de ce volume est une comédie ou un drame en réduction où l'auteur campe les silhouettes inoubliables de la petite-bourgeoisie romaine. Hommes et femmes de cette classe pourrie de préjugés souffrent d'une sensualité refoulée et d'un amour passionné pour la richesse et le luxe.
Nouvellesromaines