« Le roman policier contient les éléments de la tragédie sans être tragique, et les éléments de l'héroïsme sans être héroïque. C'est un monde de rêve dans lequel on peut entrer et que l'on peut abandonner à volonté ; et qui ne laisse pas de cicatrice... Le "privé" de roman est une création fantastique qui agit et parle comme un homme réel. Il peut appartenir totalement au monde réel, à cette nuance près que dans la vie telle que nous la connaissons un tel homme ne pourrait pas être un détective privé. Ce qui lui arrive dans le roman peut encore lui arriver, mais ce serait comme la conséquence d'une série particulière de hasards difficilement imaginables dans la réalité. En faisant du héros un détective privé vous éludez par avance la nécessité de justifier ses aventures.»
Raymond Chandler
nouvelles1nouvelles2