Manon Lescaut et son chevalier Des Grieux ne sont pas. des héros tels que le XVIIIe siècle les aimait. Il triche au jeu et elle se prostitue. Pourtant, en 1733, le succès est immense et la critique détestable. « Ce livre abominable s'est vendu à Paris et on y courait comme au feu, dans lequel on aurait dû brûler et le livre et les héros. » Ce feu, c'est l'amour. Pour la belle Manon, Des Grieux quitte sa famille et son rang. Il la suit jusqu'en déportation, en Amérique où l'on expédiait les filles de mauvaise vie. Manon aimait les plaisirs, le luxe et la vie facile. Pour Des Grieux, elle s'en arrache.
Le roman de Prévost est déchirant parce qu'il a été vécu. En rédigeant les Mémoires d'un homme de qualité qui s'est retiré du monde, l'abbé Prévost racontait ses propres aventures.
Entraînés par la force du destin et rachetés par l'amour, ces libertins ont fait pleurer bien des lecteurs et inspiré les musiciens les plus grands.
Manon_Lescaut