Singulier client que ce vieux soldat sec et maigre, patientant à minuit dans l'antichambre de maître Derville. L'objet de cette consultation nocturne n'est pas moins étrange. L'homme, dont le crâne est horriblement mutilé par une cicatrice, prétend être le colonel Chabert, comte d'Empire. Mais Chabert n'est-il pas mort à Eylau et son décès, un fait historique, consigné dans les actes militaires ?
Habile comédien ou vieillard infortuné, jadis enterré sous des morts, maintenant enterré sous des actes, l'inconnu, s'il n'est pas un imposteur, a-t-il quelque chance de retrouver son identité ? Peut-il plaider sa cause quand la société tout entière veut le faire rentrer sous terre, à commencer par la veuve remariée avec le comte Ferraud ? Une ténébreuse affaire qui ménage bien des surprises... Honoré de Balzac
LecolonelChabert