C’est le roman qui a fait connaître Dean Koontz, en 1980. C’est un polar à tendance horrifique et fantastique, bien mené, haletant, et ne manquant pas de rebondissements.
Une jeune scénariste est agressée par un détraqué, qu’elle avait rencontré une semaine auparavant lors de recherches documentaires dans les vignobles. Elle parvient à le tuer. Mais voilà, une semaine après, il revient. Aucun doute, il s’agit bien de l’homme qu’elle a assassiné. Non seulement il est censé être mort, mais en plus il prétend que son nom n’est pas Hilary, mais Katherine, et qu’elle ne cesse de revenir d’entre les morts pour le tourmenter. Avec l’aide de son amant, policier de son état, Hilary cherche à découvrir la vérité : qui est cet homme, et que lui veut-il ? Ensemble, ils découvrent un mystère bien plus profond que ce qu’ils soupçonnaient au départ.
La_nuitdescafards