"Arrogante de sa magie, la civilisation blanche vous séduit puis vous jette à la rue. Haches, fusils, moteurs, vêtements : je vous ai apporté ces miroirs déformants pour que vous ressembliez à mon illusion. En échange, vous m'avez chassé de ma raison; rendu à la folie. Votre pouvoir sur l'invisible a étendu son empire sur les débris de mon esprit. La ville m'est devenue impossible et vous me traez comme un chien...
Cependant j'accepte votre refus. Je ne suis ni loin ni seul ici. Ni moi : avant d'être, j'embassade. Le bleu du ciel cache des sunlights! Les piranhas sont dans la salle : même les Indiens sont piégés. Sur les ruines de la révolution industrielle, tous les indigènes, un jour peut-être nous renouerons; nous célèbrerons l'alliance nouvelle. Aujourd'hui est à l'écartèlement. Solstice des civilisations où l'occidentale, à l'extrême de son éloignement, de son exil, de son amnésie, tressaille de toute sa chair renfermée..."

Un_riche_cannibale