Wilhelm Canaris, né le 1er janvier 1887 à Dortmund en Allemagne, décédé le 9 avril 1945 au camp de Flossenbürg en Allemagne, était un amiral allemand, responsable de l'Abwehr, un service de renseignements militaire allemand, de décembre 1923 à avril 1944. Il s'est clandestinement opposé aux menées nazies alors qu'il était en poste.
Pendant les premières années de la Seconde Guerre mondiale, en tant que chef de l'Abwehr, il mène différentes opérations de renseignements qui seront essentielles à la victoire de l'Allemagne. Dans les pays occupés, ses services participent activement à la répression des mouvements clandestins de la Résistance, notamment en France. Par contre, tout en étant loyal à l'Allemagne, il rejette le nazisme et réprouve toutes les persécutions menées contre les différentes ethnies. Il appuie différentes tentatives de tuer Adolf Hitler, qui toutes échouent. Pendant toutes ces années à la tête de l'Abwehr, il se fait deux puissants ennemis : Reinhard Heydrich et Heinrich Himmler, ce qui lui vaut de terminer sa carrière pendu.
Canaris