03 mars 2010

Noir destin que le mien, Massoud Al-Rachid (Jean Leclerc)

"Ah! lecteur, moi Massoud al-Rachid, si j'écris aujourd'hui mes mémoires surprenants, c'est non pas pour me vanter mais bien pour te mettre en garde contre un destin dont personne ne voudrait: le mien.Est-ce parce que je viens d'une famille noble et aisée que je développai depuis si jeune l'ennui, le cynisme qui allait me dévoiler définitivement et sans aucun doute ma nature putride? Est-ce par désœuvrement que je me mis à trouver l'humanité si maussade? Est-ce par une exquise sensibilité ou par un égotisme hors du commun que je... [Lire la suite]
Posté par 2libraires à 07:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

03 mars 2010

Amour noir, Dominique Noguez

<<Jamais je n'avais regardé ses yeux de si près. Ils étaient d'un brun foncé, presque aussi sombres que leur pupille. Je ne pourrais pas écrire que je la regardais au fond des yeux car ces yeux-là n'avaient pas de fond. Ils n'étaient qu'une surface noire, désespérément opaque, des yeux inhumains, de rapace ou de lynx, d'une dureté de marbre ou de météorite, des yeux qui me regardaient mais ne me voyaient pas, qui ne m'aimaient pas, qui ne m'aimeraient jamais, qui n'aimaient ni n'aimeraient jamais personne, des yeux d'un autre... [Lire la suite]
Posté par 2libraires à 07:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
03 mars 2010

Pars vite et reviens tard, Fred Vargas

Ce sont des signes étranges, tracés à la peinture noire sur des portes d'appartements, dans des immeubles situés d'un bout à l'autre de Paris. Une sorte de grand 4 inversé, muni de deux barres sur la branche basse. En dessous, trois lettres : CTL. A première vue, on pourrait croire à l'œuvre d'un tagueur. Le commissaire Adamsberg, lui, y décèle une menace sourde, un relent maléfique. De son côté, Joss Le Guern, le Crieur de la place Edgar Quinet, se demande qui glisse dans sa boîte à messages d'incompréhensibles annonces accompagnées... [Lire la suite]
Posté par 2libraires à 07:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
03 mars 2010

Le vent de la nuit, Michel del Castillo

Une foule d'hommes et de femmes fortement individualisés, que nous reconnaissons tous, que nous côtoyons chaque jour, comme photographiés sur le vif, fléchissent dans le vent de la mort qui emporte une civilisation marquée du signe du non-sens, de l'absurde et du chaos.Des portraits inoubliables se détachent de cette vaste fresque du XXe siècle finissant : François Le Groux, caractère énergique, intransigeant, qui s'humanise en s'enlisant dans le sentiment de l'échec moral ; l'admirable Kaïté ; Renaud Le Groux fuyant son inappétence à... [Lire la suite]
Posté par 2libraires à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
03 mars 2010

La fontaine obscure, Raymond Jean

Ce livre est un roman. Mais il relate une histoire vraie : celle qui aboutit en 1611, à Aix-en-Provence, au grand procès de sorcellerie de l'abbé Louis Gaufridy et de Madeleine de Demandolx de la Palud, et à la mort du premier sur le bûcher. Les documents, les dossiers existent. Ils ont été retrouvés, comme ont été parcourus les lieux des événements, de Marseille à la Sainte-Baume. On n'en sera que plus étonné de constater le côté présent, tt contemporain n de cette histoire, les gouffres qu'elle dévoile en un siècle supposé de... [Lire la suite]
Posté par 2libraires à 07:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 mars 2010

La nuit de Walpurgis, Gustav Meyrink

Selon la tradition, la nuit de Walpurgis a lieu tous les ans le 30 avril - la nuit où les fantômes sont libérés de leurs chaines. De loin en loin, il est des nuits de Walpurgis plus grandioses, plus décisives qui, elles, peuvent libérer l'humanité entière de son asservissement. Alors vient la <<grande délivrance>>...Cette histoire cruelle, pleine de mystère, de symboles et d'horreurs, est avec <<Le Golem>> un des deux grands chefs-d'œuvre de Gustav Meyrink. Ce livre n'est malheureusement plus disponible... [Lire la suite]
Posté par 2libraires à 07:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

03 mars 2010

Le Parfum de la Dame en noir, Gaston Leroux

On retrouve dans Le Parfum de la dame en noir tous les personnages du fameux Mystère de la chambre jaune.Grâce à Rouletabille, le mariage de Robert Darzac et de Mathilde Stangerson a enfin eu lieu et la mort de leur ennemi est officiellement constatée. À peine partie en voyage de noces, cependant, la belle Mathilde appelle Rouletabille à son secours. Leur impitoyable ennemi est réapparu! La situation devient alors angoissante : disparition, crime. Le mystère s'épaissit. Le jeune reporter Rouletabille aura besoin de tout son flair et... [Lire la suite]
Posté par 2libraires à 07:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
03 mars 2010

L'enfant noir, Camara Laye

« Je ne pensais qu'à moi-même et puis, à mesure que j'écrivais, je me suis aperçu que je traçais un portrait de ma Haute-Guinée natale. » Au-delà du récit autobiographique d'un jeune écrivain de 25 ans, L'Enfant noir nous restitue, dans toute sa vérité, la vie quotidienne, les traditions et les coutumes de tout un peuple. Un livre plein de finesse et de talent qui s'est imposé comme l'un des classiques de notre temps. Camara Laye
Posté par 2libraires à 07:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 mars 2010

Le diamant noir, Peter Mayle

" Anglais, libre de toute attache, la trentaine, présentant bien, parlant français couramment, cherche poste intéressant même si inhabituel, de préférence entre Aix et Avignon. Etudie toute proposition sauf mariage. " C'est avec cette bouteille à la mer publiée dans le Herald Tribune que Bennett, héros atypique aux goûts de luxe et aux ressources de chômeur, va être entraîné dans une aventure étourdissante et croiser en quelques semaines un lord plutôt louche, un truand corse, un détective à la retraite, un bandit estonien,... [Lire la suite]
Posté par 2libraires à 07:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 mars 2010

La Noire, Jean Cayrol

"Sur le seul rythme d'une ample respiration palpitent dans "la noire" un lac dont les caprices à eux seuls feraient le sujet d'un roman, une forêt qui semble d'Ardenne, un océan qui déborde le décor, l'amour insatisfait d'une femme, la guerre qu'au loin se font les hommes." Jean Cayrol
Posté par 2libraires à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,