De Marcel Rioux à Margie Gillis, du Grand Nord au Grand Canal, de << La langue de la nuit >> à << La langue du cœur >>, mais encore du politique au poétique, voilà la démarche d'un recueil dûment intitulé Les botterlots: hommage et interpellations, humour et émotion.
D'un fonds constamment en élaboration, Gérald Godin a tiré, depuis 1976, quatre recueils dont les trois derniers (Soirs sans atout, Poèmes de route et maintenant Les botterlots) savent aussi composer admirablement avec une autre question: la maladie.
LesBotterlots