"1945: c'est l'année de la paix. Le 8 mai, l'Allemagne nazie capitule après une apocalyptique agonie; le 2 septembre, c'est le Japon, mutilé et exsangue, qui abandonne la lutte après Hiroshima et Nagasaki. La Seconde Guerre Mondiale est terminée, mais des dizaines de millions d'hommes et de femmes y ont trouvé la mort. Cependant, les lampions de la victoire sur l'Allemagne ne sont pas encore éteints que, déjà, des divergences éclatent entre les Alliés d'hier, notamment lors de la conférence de Potsdam. Les Occidentaux refusent de reconnaître la ligne Oder-Neisse comme frontière entre l'Allemagne et la Pologne; les Soviétiques refusent pour leur part, un contrôle allié sur les élections roumaines et bulgares.
Une expression nouvelle fait alors son apparition: le Rideau de Fer qui coupe bientôt l'Europe en deux blocs, concrétisant ainsi le partage de Yalta.
Les Alliés d'hier déterrent leurs idéologies oubliées pendant les années de lutte commune. Et c'est le début d'une "Drôle de Paix" en dent de scie: la guerre froide, transformée souvent en coexistence pacifique mais armée.
Les deux grands, l'Amérique et l'Union Soviétique, se regardent, le plus souvent, en chien de faïence, chacun développant ses armes atomiques et préservant ses chasses gardées."
Lesgrandesenigmesdelaguerrefroide1Lesgrandesenigmesdelaguerrefroide2Lesgrandesenigmesdelaguerrefroide3