Considéré par Voltaire comme le "père du théâtre", Pierre Corneille (1606-1684) est l'un des plus grands auteurs tragiques. Ses personnages sont des granges âmes confrontées à des choix difficiles - des choix cornéliens -, mais ce chantre du culte du héros se révèle aussi, par la densité de son vers, et son éloquence, un grand poète classique.
Le Cid (1637) "tragi-comédie", lutte entre l'amour et l'orgueil, le devoir et la passion, est la pièce la plus célèbre du répertoire dramatique français, une parfaite alliance entre le romanesque et le tragique. Dans Horace (1641), autre chef-d'œuvre de Corneille, remarquable par sa sobriété, c'est le choix entre l'amour et le patriotisme qui est magnifié. Polyeucte (1643) contient des "Stances" qui sont un morceau d'anthologie de la poésie religieuse du XVIIe siècle.
Lecid