La parution en France des souvenirs de Khrouchtchev est un événement. La discrétion et la prudence des démentis soviétiques, les avis concordants des experts, le ton inimitable du livre démontrent en effet l'authenticité d'un texte exceptionnel. Pour la première fois, l'un des Grands du Kremlin parle. Avec lui nous pénétrons dans les groupes fermés qui, depuis 1924, détiennent le pouvoir en Union soviétique; nous le voyons s'élever dans la hiérarchie du Parti; nous approchons Staline, dont la grande ombre s'étend sur tout le livre. Les premières années de la dictature, le temps des purges, la guerre: c'est tout un univers de violence et d'angoisse qui surgit devant nous. Chaque page du livre contient des révélations: nous apprenons comment Staline est mort: nous sommes avec K. à son chevet; nous suivons la lutte de K. contre Beria et la police secrète. Avec un œil vif, sa verve et sa fougue, K. nous découvre ainsi un monde fascinant, fait de puissance, d'intrigues et de peurs.
Khrouchtchevsouvenirs