Les amateurs de théâtre à Montréal l'ont bien su au printemps de 1971, où se jouaient simultanément à guichets fermés les Belles-Soeurs en troisième reprise au Rideau vert, et À toi, pour toujours, ta Marie-Lou au théâtre de Quat'sous. Son théâtre "passe" avec un impact éblouissant.Et pourtant, ce théâtre n'est ni facile ni parfumé à l'eau de rose. Au contraire d'un théâtre léger de boulevard, c'est une rude description des ruelles, c'est un théâtre tragique, mais d'un tragique qui se déguise souvent sous des masques comiques comme il arrive souvent dans le grand théâtre. Michel Tremblay
micheltremblay