En 1662 à Nantes, Anne LaFlamme, herboriste et sage-femme, est condamnée au bûcher pour avoir pratiqué la médecine. Afin d'éviter le même sort à sa fille Marie, Anne accepte de la donner en mariage à Geoffroy de Saint-Arnaud, armateur riche et cruel qui n'aspire qu'à trouver le trésor dont Pierre LaFlamme lui a parlé avant de périr en mer.
Marie LaFlamme n'a pas l'intention de laisser qui que ce soit gouverner son destin. Elle déteste son nouvel époux et n'entend pas partager le butin avec lui. Elle veut jouir avec Simon Perrot, un ami d'enfance, soldat à Paris. Soldat ? Surtout un être égoïste et profiteur qui joue les bourreaux au Grand Châtelet. Après avoir été témoin d'un meurtre, Marie se voit forcée de renoncer à Simon et de s'embarquer clandestinement pour la Nouvelle-France.
marie_LaFlamme1








15 juillet 1663. Marie LaFlamme débarque en Nouvelle-France pour y refaire sa vie. Soupçonnée de meurtre, elle fuit surtout la vengeance d’un mari qui veut lui faire avouer l’emplacement d’un fabuleux trésor. Son retour en France lui est à jamais interdit. D’abord aide-soignante à l’Hôtel-Dieu, elle espère devenir sage-femme. Marie a une fâcheuse tendance à prendre ses désirs pour des faits accomplis et personne n’est plus têtu qu’elle. Sa mère lui a transmis le secret des plantes et elle devient guérisseuse. « L’empirique », comme on disait à l’époque, est estimée par les malades qu’elle soigne et réussit à obtenir l’admiration des habitants de Québec. Avide de liberté et d’idéal, elle apprend à aimer cette nature sauvage et à apprécier la vie en colonie. Mais Marie a le don de s’attirer les épreuves et traversera mille péripéties sans savoir que son ennemi le plus perfide est sans conteste Simon, son grand amour, qu’elle croyait mort et qui réapparaît alors qu’elle s’est remariée avec le coureur des bois, Guillaume Laviolette.
Dans le deuxième tome de cette trilogie historique, Chrystine Brouillet à travers une héroïne hors du commun retrace le dur quotidien des premiers colons, la vie palpitante des coureurs des bois, les jeux de pouvoir entre le clergé et la gouvernance française ainsi que la menace autochtone.
nouvelle_France








1665: Le régiment de Carignan-Salières arrive en Nouvelle-France et Marie LaFlamme reconnaît Simon Perrot. Vient-il pour elle ou son trésor? Sa présence fait resurgir son passé trouble. Elle sait déjà qu'elle ne pourra lui résister. Dans ce dernier volet, Chrystine Brouillet poursuit son portrait du quotidien dans les colonies du XVIIe siècle. La Renarde conclut les aventures de Marie LaFlamme.
larenarde