05 décembre 2009

L'avalée des avalés, Réjean Ducharme

" Tout m'avale.Je suis avalée par le fleuve trop grand, par le ciel trop haut, par les fleurs trop fragiles, par les papillons trop craintifs, par le visage trop beau de ma mère. ". Les enfants en mènent large. Ils peuvent dire pis qu'aimer, pis que pendre. Ils ont tous les droits. Entre vingt et vingt-trois ans (l'âge de ce roman), on a toutes les lois, toutes en même temps. Si on est doué, on les apprend. Si on n'est pas content, on se déprend, en se souvenant, en imaginant.Réjean Ducharme
Posté par leslibraires à 07:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

05 décembre 2009

Histoire de la diplomatie secrète, Jacques de Launay

Qu'est-ce que la diplomatie secrète? Cette formule s'applique à toute mission officieuse, à toute négociation entre États hors des cadres diplomatiques normaux. Elle définit également la partie non révélée des tractations qui ont lieu en marge des entretiens officiels. Le pacte ger­mano-soviétique de 1939 et la Conférence de Yalta sont de récents modèles du genre, au même titre que les négociations d'initiative pri­vée, menées par des diplomates amateurs, non mandatés par un gouvernement.C'est assez dire que la chronique de cette... [Lire la suite]
Posté par leslibraires à 07:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
05 décembre 2009

99 francs, Frédéric Beigbeder

«En ce temps-là, on mettait des photographies géantes de produits sur les murs, les arrêts d'autobus, les maisons, le sol, les taxis, les camions, la façade des immeubles en cours de ravalement, les meubles, les ascenseurs, les distributeurs de billets, dans toutes les rues et même à la campagne. La vie était envahie par des soutiens-gorge, des surgelés, des shampoings antipelliculaires et des rasoirs triple-lame. L'œil humain n'avait jamais été autant sollicité de toute son histoire : on avait calculé qu'entre sa naissance et l'âge... [Lire la suite]
Posté par leslibraires à 07:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
05 décembre 2009

À chacun sa mission, Jean Monbourquette

Nombreuses sont les personnes qui s'interrogent sur le sens de leur existence. À quoi bon vivre? À qui, à quoi sert mon travail? La vie se résume-t-elle à l'éternel métro, boulot, dodo?À chacun sa mission propose au lecteur un projet ambitieux: découvrir sa mission personnelle. La mission d'une personne, c'est l'orientation donnée à sa vie en accord avec l'appel de son âme. Elle peut revêtir diverse formes: un idéal à poursuivre, une passion, un but à atteindre, un désir profond et persistant.Jean Monbourquette s'inspire ici de la... [Lire la suite]
Posté par leslibraires à 07:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
05 décembre 2009

Oeuvres complètes d'Isidore Ducasse, Comte de Lautréamont

Le génie garantit les facultés du cœur.L'homme n'est pas moins immortel que l'âme.Les grandes pensées viennent de la raison!La fraternité n'est pas un mythe.Les enfants qui naissent ne connaissent rien de la vie, pas même la grandeur.Dans le malheur, les amis augmentent.Vous qui entrez, laissez tout désespoir.Bonté, ton nom est homme.C'est ici que de meure la sagesse des nations.Isidore Ducasse, Comte de Lautréamont
Posté par leslibraires à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
05 décembre 2009

Zhuan Falun la grande loi universelle de l'école de Bouddha, Li Hongzhi

Le présent ouvrage expose la Loi et les principes de l'Univers, qu'aucun humain n'a jamais connus.Il explique clairement les secrets célestes dans le Xiu Lian (la cultivation et la pratique), ainsi que l'énigme de la vie, de la matière et de l'Univers.En même temps il offre, à l'homme, une plus grande occasion de s'élever.C'est ce que cherchent depuis toujours les gens dotés d'une affinité prédestinée.Li Hongzhi
Posté par leslibraires à 07:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

05 décembre 2009

L'Ombre du vent, Carlos Ruiz Zafon

Dans la Barcelone de l'après-guerre civile, " ville des prodiges " marquée par la défaite, la vie difficile, les haines qui rôdent toujours. Par un matin brumeux de 1945, un homme emmène son petit garçon - Daniel Sempere, le narrateur - dans un lieu mystérieux du quartier gothique : le Cimetière des Livres Oubliés. L'enfant, qui rêve toujours de sa mère morte, est ainsi convié par son père, modeste boutiquier de livres d'occasion, à un étrange rituel qui se transmet de génération en génération : il doit y " adopter... [Lire la suite]
Posté par leslibraires à 07:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
05 décembre 2009

Les soldats de l'aube, Deon Meyer

Alors qu'il sombrait dans la déchéance, l'ex-policier " Zet " van Heerden se voit confier la tâche, apparemment simple, de retrouver un testament sans lequel une certaine Wilna van As ne pourra hériter de son ami décédé.Celui-ci, Johannes Jacobus Smit, a été retrouvé mort chez lui, tué d'une balle de M16 dans la nuque après avoir été torturé à la lampe à souder. Ven Heerden comprend qu'il y a anguille sous roche lorsqu'il s'aperçoit que le coffre-fort du défunt a été vidé et qu'il aurait contenu une fortune en dollars. Un... [Lire la suite]
Posté par leslibraires à 07:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
05 décembre 2009

Europe, la voie romaine, Rémi Brague

L'Europe, lorsqu'il s'est agi de définir son identité, a très tôt été rapportée à une double origine, grecque et juive. C'est, sous la plume des historiens des Lumières comme des romantiques du siècle dernier, la célèbre opposition entre Athènes et Jérusalem. Mais que fait-on de Rome ? Rémi Brague reprend à nouveaux frais la question de l'identité, en s'intéressant à la « voie romaine », à la latinité de l'Europe.Le propre de l'Europe ? C'est une appropriation de ce qui lui est étranger. Historiquement, philosophiquement, l'Europe... [Lire la suite]
Posté par leslibraires à 07:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
05 décembre 2009

Ecce homo, Friedrich Nietzsche

Cette autobiographie intellectuelle, Nietzsche l'a écrite en 1888. Il s'agit de l'une de ses dernières œuvres. Elle n'a été publiée que plusieurs années après sa mort, en 1908.La dernière phrase de Ecce homo donne le sens de l'ouvrage où Nietzsche se présente comme "Dionysos contre le Crucifié" Ce livre n'est malheureusement plus disponible pour le moment!
Posté par leslibraires à 07:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,