C'est lui qui s'assied à cette table quand j'écris,. Je lui obéis. Il n'est pas mon ombre. Je suis son ombre.
Ainsi Maurice Leblanc confirme-t-il, avec Arsène Lupin, qu'un personnage porté au rang de mythe échappe au contrôle de son créateur... Et n'a aucune peine à lui survivre : depuis la mort de Conan Doyle, la liste des enquêtes posthumes de Sherlock Holmes n'a cessé de s'allonger. A leur tour, Boileau et Narcejac ont prolongé, par cinq romans et une nouvelle, la carrière du gentleman cambrioleur dont Leblanc n'était plus que le porte-plume.
A ces six démonstrations éblouissantes de l'art du pastiche s'ajoute un introuvable, les Milliards d'Arsène Lupin, que Leblanc - n'ayant pu l'achever lui-même - ne considérait pas entièrement comme sien. Et deux histoires où Lupin, tapi dans la coulisse, laisse toujours espérer son apparition à la page suivante. Ce sont Le Prince de Jéricho, pastiche réalisé par l'auteur lui-même, et Dorothée, danseuse de corde, où l'on déchiffre le premier des quatre secrets détectés par Lupin dans La Comtesse de Cagliostro. Enfin, avec Le Secret des rois de France, le lecteur découvrira la véritable identité (princière) d'Arsène Lupin.
arsenelupin