Lorsque tout traitement curatif a été interrompu et qu‘il n’y a plus pour l’être qu’ils chérissent aucun espoir de guérison, les proches d’un malade se retrouvent dans une situation extrêmement difficile et pour laquelle ils sont rarement préparés: celle de redéfinir leur façon d’être là pour cette personne, de l’accompagner, comme ils l’ont toujours fait, à travers la vie. À l’intention de tous ceux – conjoints, parents, amis et bénévoles – qui sont appelés à exercer cette fonction, deux spécialistes communiquent ici le fruit de leur expérience.
accompagnement