Cette semaine, dans les journaux, on a beaucoup parlé de livre électroniques. Du pour, du contre, de la disparition du livre papier et de tout ce que cela (le livre électronique) entrainerait de changement dans nos habitudes, surtout pour nous les "plus vieux" qui ne sont pas nés avec un clavier sous les doigts et une souris greffée à la main. En tant que libraire, mais aussi en tant que lectrice boulimique, cette arrivée du elivre m'interpelle. Oui, je l'avoue, je me suis laissée tenter à quelques reprises déjà par des livres en version électronique. Je dirais même que j'ai lu un grand nombre de pages de cette façon. Je n'ai pas encore de reader ou liseuse en bon français. J'ai lu sur l'écran de mon ordi. Un peu dur pour les yeux, j'avoue. Mais quand on veut lire quelque chose d'introuvable (dans ma petite ville, et ce malgré les 20 000 titres que contient la Bouquinerie) quand on veut lire quelque chose en particulier, ce n'est pas ça qui m'arrête!
bible_gutenberg