J'ai terminé il y a quelques jours la série des Sookie Stackhouse disponibles en anglais. Je n'ai pas pu m'empêcher de comparer avec la série télévisée produite par Alan Ball (le célèbre créateur de la magnifique et incomparable série Six feet under). La première saison de la série télé se rapproche du premier volume du livre, mais au bout du compte, les deux produits (car il s'agit bien de produits), sont entièrement différents. Madame Charlaine Harris, l'écrivain derrière les Sookie et un grand nombre de romans, a su créer un univers plutôt réaliste bien qu'il s'agisse de littérature féminine fantastique. On sent la Nouvelle Orléans, la chaleur, l'humidité, les tensions raciales exacerbées par la sortie du garde-robe officielle des vampires.
J'ai eu beaucoup de plaisir à lire cette saga (qui n'est pas terminée, un autre tome sortira au printemps ). Le seul bémol qui me vient à l'esprit est la trop grande diversité de créatures fantastiques qui s'ajoutent au fil des livres et qui enlève un peu au charme de la relation entre Sookie et ses vampires.1001151_gf